Les autres thérapies

Les thérapies sont des techniques qui visent à solliciter et mobiliser les ressources mentales. Elles occupent une place importante dans le traitement de la dépression.

Plusieurs types de thérapies sont proposés dans le traitement d'une dépression.

art therapie psy

L'Art-thérapie est une thérapie qui utilise la création artistique : peinture, dessin et musique pour prendre contact avec sa vie intérieure.

L'acte créatif stimule les capacités à imaginer, ressentir, transformer et imaginer le monde.

En ceci, la création artistique peut aider les personnes en souffrance psychique à restituer leur équilibre émotionnel.

L'Art-thérapie, pratiquée en groupe, favorise également l'échange entre les participants.

Le processus créatif offre l'opportunité de partir à la découverte de soi, de sa vie intérieure et d'améliorer l'image de soi en créant un espace privilégié, une parenthèse d'intimité.

 

 

ergotherapie psy

L'ergothérapie se base sur la pratique d'activités manuelles pour aider les personnes souffrant d'une maladie psychique en rétablissant de façon optimale leurs capacités fonctionnelles physiques et psychiques mais aussi sociales, par l'établissement de relations satisfaisantes avec leur entourage.

Cette thérapie favorise également l'autonomie et le développement des ressources personnelles, de l'estime et de la confiance en soi.

 

sport-therapie psy

Le sport permet de lutter contre les symptômes d'un certain nombre de maladies psychiques. Le sport et l'activité physique peuvent apporter de nombreux bienfaits psychologiques et émotionnels comme une amélioration :

  • de l'estime de soi,
  • du bien-être physique et mental,
  • de la sensibilité corporelle.

La sport-thérapie permet de retrouver du plaisir à pratiquer des activités physiques et sportives.

 

Photo Sophrologie psy

Les buts de la sophrologie sont l'atteinte d'un bien-être physique et psychique : confiance, harmonie, espoir, calme, concentration, récupération, gestion de la douleur, gestion du stress, meilleur sommeil de manière autonome et authentique.

Selon l'objectif visé, les exercices dynamiques ou statiques peuvent se faire en position couchée, assise ou debout.

La sophrologie permet à la personne d'établir un lien entre le corps et l'esprit à travers:

  • Un apprentissage d'une respiration abdominale
  • Un travail avec l'imagerie mentale en réélaborant l'image du corps (La notion du schéma corporel étant capitale)
  • Une rééducation du lien entre la perception corporelle et la motricité
  • Un réaménagement de l'expérience émotionnelle

La sophrologie a été fondée en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre Espagnol, qui prône les quatre principes fondamentaux suivants comme étant à la base de la sophrologie : l'action positive, le schéma corporel comme réalité vécue, la réalité objective et l'adaptabilité.

La sophrologie a été fortement influencée par « Le training autogène de Schultz », « La relaxation progressive de Jacobson » ainsi que le « Yoga », « Le bouddhisme » et « Le zen ».

tcc psy

Elle vise à modifier les pensées et les comportements qui peuvent déclencher ou perpétuer des épisodes dépressifs.

Cette thérapie peut être mise en œuvre de façon individuelle ou en groupe.

Avec l'aide d'un psychothérapeute, la personne prend conscience de ses pensées, de ses comportements, de ses émotions et réactions physiologiques pour les modifier de manière adaptée. 

hypnose psy

L'hypnose permet d'avoir accès à l'inconscient, grand réservoir de ressources et de capacités non-exploitées, pour aider la personne à les développer et les exploiter dans son quotidien.

Avec l'aide du thérapeute, la personne entre dans un état de conscience modifiée et focalise son attention sur les modalités sensorielles (vue, ouïe, toucher, odorat, mouvement) en se laissant guider par les suggestions et les instructions du thérapeute qui font appel à son imaginaire.

impact psy

La thérapie d'impact intègre différentes thérapies existantes (thérapie orientée solutions, PNL, hypnose, analyse transactionnelle,...).

Elle vise l'action du patient à travers toutes ses modalités sensorielles.

Grâce à des images ou du matériel spécifique, le patient expérimente son ressenti par le mouvement, la vue, le toucher, l'odorat.

 systemiquefamiliale psy

La thérapie familiale systémique a pour but de favoriser les échanges entre les membres d'une famille.

Les thérapeutes peuvent mener l'entretien avec une ou plusieurs personnes de la famille.

Dans le cadre d'une dépression d'un des membres, la thérapie peut permettre de dépasser une situation de crise grâce à une meilleure compréhension de la maladie et d'aider les autres membres de la famille à accepter et redéfinir leur rôle et leur fonction.

emdr psy

L'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing ) et l'IMO (Intégration par les mouvements Oculaires) sont des approches thérapeutiques qui utilisent la stimulation bilatérale alternée (par des mouvements oculaires gauche-droite) pour traiter l'impact émotionnel des événements difficiles ou des traumatismes qui contribuent à la pathologie.

Mindfullness pleineconsciencepsy

La pleine conscience est une pratique qui consiste à entraîner et développer notre capacité d'attention. Il s'agit de prêter attention, sans jugement, à ce qui se passe ici et maintenant, à partir de nos sensations, nos émotions et nos pensées.

La plupart du temps, nous fonctionnons machinalement, sans être pleinement conscient de ce que nous sommes en train de faire ou de l'expérience que nous vivons. C'est ce qui est appelé un fonctionnement en « Pilotage automatique » .

Notre corps fait une chose pendant que nos pensées sont ailleurs. Certaines de ces pensées sont agréables, neutres, tandis que d'autres ne le sont pas du tout... 

Le fait de penser nous déconnecte du présent. Etre « séparé de soi-même et du présent » est un des problèmes fondamentaux de notre société occidentale actuelle.

D'une part, la personne fuit dans ses pensées. D'autre part, pour échapper aux émotions négatives (tristesse, vide, ennui, colère), la personne peut utiliser une multitude d'actions qu'elle pense être relaxantes (utilisation massive d'Internet, des réseaux sociaux, de la télévision, abus de nourriture, d'alcool, de travail, d'activités, de sport intensif, ...).

Dans un premier temps, ces « remèdes » éloignent les émotions et les sensations désagréables. Mais à long terme, ils ne font qu'augmenter la détresse et peuvent provoquer de nombreux effets secondaires (perte de mémoire, dépendance, problèmes relationnels,...). Ils éloignent encore plus la personne d'elle-même.

Les recherches sur la pleine conscience ont montré qu'une pratique régulière apaise le mental, les émotions et les sensations corporelles. A long terme, elle permet de réduire le stress, l'anxiété, la dépression et nous aide à nous libérer de nos automatismes et conditionnements mentaux et comportementaux. 

La pratique de la pleine conscience

La pratique de la pleine conscience se fait en pratique formelle et/ou informelle. Les différents objectifs sont notamment de développer :

  • l'attention,
  • la vigilance,
  • la capacité de présence,
  • la capacité à lâcher prise et à se libérer de ses automatismes.

 La pratique informelle 

Consiste à décider de manière consciente de « faire une pause » pendant un moment et de porter son attention sur sa respiration et ses 5 sens.

Par exemple :

  • Dans le bus, le train : s' entraîner à porter son attention sur sa respiration, les bruits , les paysages,...
  • Au bureau : prendre un instant pour prendre conscience de la lumière, de la couleur des murs, de l'air, du dossier du fauteuil,...
  • Chez soi, savourer une tisane ou une tasse de café, prendre le temps d'en humer le parfum, d'en ressentir la chaleur, d'en observer la couleur, ...

 La pratique formelle

L'objectif ici est la méditation. Des études scientifiques ont montré que les personnes qui méditent quotidiennement peuvent influencer la structure et le fonctionnement de leur cerveau après 8 semaines d'entrainement quotidien. On enregistre de nombreux effets positifs sur la santé : augmentation de la neuroplasticité, renforcement du système immunitaire, augmentation de la concentration, meilleur équilibre émotionnel, etc.

Il existe des séances hebdomadaires en groupes s'étalant sur 8 semaines (groupe MBSR (mindfulness based stress reduction) selon la méthode de Jon Kabat-Zinn).

Il est préférable de ne pas commencer la méditation ou les séances de pleine conscience en groupes lors d'une dépression aiguë et d'attendre que l'état émotionnel soit plus stable pour se lancer dans une pratique méditative.

Lorsque l'on débute, méditer peut s'avérer, dans un premier temps, un exercice difficile. La mise en pratique doit se faire graduellement. Vous trouverez ci-dessous une série d'exercices adaptés aux différents degrés d'expérience.

Découvrez nos séances de méditation



Retour à la page précédente

Tous nos outils