Dans quel cas ?

Différentes situations peuvent plaider pour un traitement hospitalier :

  • un risque suicidaire élevé,
  • un degré de souffrance élevé,
  • un ajustement du traitement,
  • une mauvaise réponse au traitement en cours,
  • l'indication de faire participer le patient aux différentes formes de thérapies (individuelles et de groupe, verbales et non-verbales).



Retour à la page précédente

Le rôle de l'entourage

roleentourage

Tous nos outils