Les symptômes physiques de la dépression

lesymptomesphysiquesLes symptômes physiques liés à la dépression sont particulièrement identifiables et précis et peuvent accompagner les symptômes psychiques propres à la maladie.

L'individu en épisode dépressif ressent habituellement une grande fatigue ou rencontre des troubles du sommeil significatifs.

Fatigue et manque d'énergie

La fatigue est souvent décrite comme intense et présente tout au long de la journée.
Malgré le repos, elle persiste et peut s'accompagner d'un manque d'énergie et de tonus. L'individu se sent « au ralenti», lourd. Dans les cas extrêmes, la personne en dépression pourra s'enfermer dans un mutisme (ne plus parler) et réduire de plus en plus ses mouvements jusqu'à la catatonie.

Troubles du sommeil

Les troubles de sommeil sont présents chez la majorité des personnes atteintes et se manifestent de manière variée :

  • difficultés d'endormissement ;
  • réveils nocturnes précoces ;
  • sommeil non réparateur et fatigue persistante, même après une nuit entière de sommeil.

Certaine personnes dorment plus, font la sieste sans se sentir reposées.

Absence de plaisir

La dépression se constate également par une perte d'appétit et une absence de plaisir et de goût chez la personne atteinte, accompagnés d'une perte de poids significative ou à l'inverse d'une augmentation de l'appétit ou centré sur certains aliments : pâtisseries et autres sucreries qui deviennent sources de consolation. Dans ce cas, une prise de poids peut s'en suivre.

Autres troubles physiques liés à la dépression

La dépression se retrouve également chez les personnes présentant d'autres troubles physiques, variés et non spécifiques, d'ordre :

  • digestif (diarrhée, douleurs abdominales, constipation, nausées, vomissements) ;
  • cardiaque (palpitations, douleurs thoraciques) ;
  • neurologique (crampes, maux de tête).

D'autres signes physiques plus vagues comme un mal-être, une « boule dans la gorge », ou des sensations d'oppression sont également des symptômes qui peuvent indiquer une dépression.

Conseils à l'entourage

Quelques phrases pour soutenir votre proche
« Je comprends que tu n’aies pas envie de beaucoup bouger. »
« Je respecte ton désir de ne rien vouloir faire pour l‘instant et de vivre au ralenti mais je suis disponible pour entreprendre des activités avec toi. »



Retour à la page précédente

Le rôle de l'entourage

roleentourage

Tous nos outils